· 

"LAMBEAUX blancs" pour le Belvédère de Frise

Installation artistique éphémère et paysagère,

dans l'Espace Naturel de la Montagne de Frise avec le Conservatoire de Picardie,

du 21 juillet au 6 août, vernissage le 21 juillet 2018 à partir de 15h.

Des lambeaux dans le paysage

« Lambeaux blancs » symbolise l'histoire et l'avenir du site :
Des singularités de l’histoire du site et de son caractère naturel, l’œuvre s’en imprègne afin de marquer les esprits. Aujourd’hui, dans ce site de promenade, on chemine, traverse, descend, monte, contemple, observe, partage, respire, rêve, s’assoit, se rencontre... La Montagne de Frise a pourtant connu des scènes de champs de bataille pendant la Guerre 14-18. Les témoins de cet épisode sont les histoires, les mémoires, les écrits, comme celui de Blaise Cendrars. Ce qui restait juste après la Grande Guerre était un sol boueux, inerte, damé, creusé, meurtri, noir, rouge... Des haillons, des balles, des obus jonchaient le sol, remplaçant la végétation.

« Lambeaux blancs » est d’une matérialité légère, matières récupérées et naturelles :
La matérialité de l’œuvre sera textile, élément manufacturé, tel des haillons de soldats, lambeaux du passé, drapeaux blancs. Le tissu mis en scène est teinté par une technique naturelle, à base de plantes. Comme pour retrouver un lien avec la nature, les végétaux nous font vivre le présent. La teinture est alors vue comme un acte de réconciliation ; la couleur comme symbole de joie de vivre et de pluralité.

1. Le plateau, le couloir vers la guerre.

2. La pente, le chaos de la guerre.

3. La plaine, la paix retissée.

« Lambeaux blancs » valorise les qualités naturelles et paysagères du site :
La Montagne de Frise, coteau calcaire, préservée par le Conservatoire d'espaces naturels de Picardie, est un bien commun paysager de la Commune de Frise. Le site abrite des écosystèmes, des espèces floristiques et faunistiques protégées, que l'installation artistique souligne. Elle s’adapte au relief existant. Elle cadre des vues sur le paysage fluvial. Elle guide le promeneur entre les plantes remarquables.
L’œuvre introduit la transmission des savoirs et sensibilise à la conservation de ses plantes. Le textile imprimé par le végétal indique la nouvelle aspiration du site.

« Lambeaux blancs » est un parcours poétique, mêlé d’art, d’histoire et de nature :
Le visiteur est invité à emprunter un parcours, comme une progression vers l’idée de paix. A travers des ambiances différentes, l’œuvre rythme la marche, cadence les pauses et stimule l’observation. Elle est élaborée en pièces de tissu, étendues dans l’espace, se déclinant dans 3 ambiances différentes, faisant varier les teintes, les assemblages du textile et les accroches au terrain. Sa réalisation est collaborative proposant des ateliers avec un collège et une association.



Une œuvre évolutive à Frise

Découvrez les différentes étapes de l’œuvre !

Avec Camille Colliot du Collectif Lisière(s), je réponds à l'appel à candidatures du Conservatoire d'espaces naturels de Picardie pour la conception et l'installation d'une œuvre à Frise. "Lambeaux blancs" est alors sélectionné en mars 2018.

Dès le mois de mai, nous visitons le site du belvédère de Frise. Camille en avait gardé un souvenir fort lors de sa première visite en 2011. Des croquis, prises de repère, relevés et autres mesures sont effectués pour adapter au mieux l'installation artistique à son terrain. Puis nous faisons un appel à récupération de tissus.

Au mois de juin, le collectif fait naître l’œuvre avec deux ateliers hors site : le premier au Jardin écologique avec Lisière(s), le deuxième avec le Collège Jean Moulin à Albert. Les impressions et teintures végétales sont expérimentées à travers différentes techniques. Chaque lambeau de tissu réalisé collectivement trouve sa place parmi les trois séquences du parcours artistique.

En juillet, nous commençons à coudre les pans de tissus à des câbles métalliques, afin de les tendre dans le paysage.

L'installation de l’œuvre sera participative du 19 au 20 juillet au Belvédère de la Montagne de Frise. Nous souhaitons vivement faire vivre l’œuvre grâce à chacun de vous.

Un binôme de paysagistes DPLG, rencontrées à l’École d'architecture et de paysage de Lille, membres de l'Association Lisière(s) pour la gestion du Jardin écologique de Lille et plasticiennes amatrices du dessin et du végétal.


À la découverte du site

// Croquis des installations in situ, afin de les adapter au mieux au terrain et au paysage.

// Découverte de la pelouse calcicole, zone préservée de la Montagne de Frise.

"Ce milieu typique des pâturages est caractérisé par un substrat très maigre et peu d'éléments nutritifs. Pourtant la faune et la flore y sont des plus diversifiées par rapport aux autres milieux." nous explique Guillaume Chevallier, chargé de mission au Conservatoire de Picardie.

 

Pour plus d'infos, cliquez sur l'image.


Construction collaborative, qui cueille et qui recycle

Atelier d'impressions végétales au Jardin écologique de Lille.

Le 3 juin 2018, avec les bénévoles et les visiteurs du lieu, nous avons testé la technique du Tataki Zomé :

> Cueillez de fleurs (de préférence des feuilles riches en eau et fraîches, telles que les plantes sauvages, la chélidoine, l'ortie, le géranium sauvage, le liseron etc.).

> Mettez le tissu (en lin ou coton) sur une surface suffisamment plane, si possible en le bloquant avec des poids pour le tendre.

> Disposez les feuilles à imprimer dans une composition libre de votre choix.

> Pliez le tissu par dessus.

> Appuyez fort et patiemment avec une pierre plate, un bocal en verre ou autre outil lourd et lisse, jusqu'à ce que la feuille s'imprime complètement.

> Découvrez le résultat !

Atelier Tataki Zomé avec le Collège Jean Moulin à Albert (Somme).

Le 15 juin 2018, avec une classe de collégien, nous avons testé la technique du Tataki Zomé et de la teinture au sulfate de fer. Cette dernière consiste à appliquer l'eau mélangée au sulfate de fer sur la zone du tissu imprimé par la feuille. Ceci permet de fixer la couleur végétale et naturelle sur les fibres (laine, soie, lin, coton). Un léger coup de pinceau révèle les sucs végétaux sur le tissu, d'une teinte sombre.

Tous les lambeaux de tissus teints et imprimés seront utilisés pour l’œuvre installée à la Montagne de Frise. Comme ça, chacun aura ajouté sa touche !

Atelier de teinture avec des plantes tinctoriales.

Voici la recette que nous avons expérimentée :

> Récupérer au marché ou achat de légumes colorants (artichaut, oignon, carotte etc.).

> Couper les légumes.

> Les cuire dans l'eau bouillante pendant 30 min à 1h avec 1 verre de vinaigre blanc par litre d'eau.

> Pendant la préparation des végétaux, rincer les tissus et les plonger dans de l'eau vinaigrée pendant 1h.

> Récupérer le jus des légumes avec une passoire.

> Cuire le tissu dans le jus pendant 1 heure minimum.

> Laisser sécher !

La teinte obtenue est d'un ton clair, pastel. Pour avoir une couleur plus intense, la teinture doit être répétée autant de fois qu'il est nécessaire.

Suite de l'aventure

Les 19 et 20 juillet 2018 au Belvédère de la Montagne de Frise, nous vous donnons rendez-vous pour participer à l'installation de l’œuvre éphémère !

N'hésitez pas à prendre contact avec nous pour plus d'infos.

Pour vous y rendre

Plus d'infos sur la Montagne de Frise


Écrire commentaire

Commentaires: 0

contact@paulinepaysages.fr

34700 Lodève

Région Occitanie

SIRET : 819 728 502 000 33

Membre de la Fédération Française du Paysage
Membre de la Fédération Française du Paysage